Ma prise de conscience zéro déchet

Hello mon petit coton !

On se retrouve pour ce premier vrai article, sur un sujet qui me passionne beaucoup pour le moment : le zéro déchet.

Le zéro déchets késako ? Patience, patience. Je vais t’expliquer tout ça. J’ai découvert cet univers ou devrais je dire, ce mode de vie au détour de plusieurs comptes Instagram que je suis. J’ai vu ça et là, un livre que tout le monde recommandait : le livre de Béa Johnson, Zéro Déchet.

1540-1

Mais Béa Johnson, kicestça ?

Béa, c’est une française qui vit le rêve américain avec son mari et ses deux enfants. Un jour, elle finit par persuader son mari de déménager. En attendant de trouver le logement, ils emménagent dans un appartement et laissent tout en garde meubles. Et là, révélation ! Ils n’ont vraiment pas besoin de tout ce qu’ils y ont stocké. Achats compulsifs, folie du shopping ? Un peu des deux à la fois. La famille se lance donc  dans l’allégement de leurs biens et la réduction de leurs déchets.

Objectif-Zero-Waste-Into-The-Green-700x400.jpg

Ma prise de conscience à moi

Plus j’avançais dans ma lecture de son livre, plus la prise de conscience était grande. Les interrogations ont commencé : comment peut on produire individuellement 390kg de déchets par an ? Comment peut on ne pas prendre conscience de  l’impact de nos déchets sur l’environnement ? Ces questions, je les ai tourné et retourné dans ma tête pendant plusieurs jours. Puis j’ai décidé que je pouvais à mon échelle apporter ma pierre à l’édifice : prendre conscience de mon impact sur l’environnement et réduire considérablement mes déchets quotidiens grâce aux conseils que Béa prodigue dans son livre.

Comment ?!

« Ouais, t’es gentille, t’es mignonne. Mais concrètement comment on fait pour réduire nos déchets ? Non, parce que moi je bosse toute la semaine. J’ai un foyer à gérer et je n’ai pas le temps pour les conneries »

                   Réduire ses déchets en 5 étapes :

  • REFUSER : refuser tout ce que l’on vous donne qui n’est pas recyclable et surtout dont vous n’aurez pas besoin (flyers, produits jetables, tickets de caisse..etc)
  • REUTILISER :réutiliser ce que vous avez déjà ; donner aux objets une seconde vie plutôt que de les jeter (une chemise peut être recyclée en torchon par exemple)
  • REDUIRE : réduire/réévaluer vos besoins pour ne garder que l’essentiel; nous consommons bien plus que ce que nous avons besoin
  • RECYCLER : recycler les matériaux qui peuvent l’être (verre, carton, papier…etc) lors du tri sélectif de la commune où vous résidez
  • COMPOSTER: composter les déchets organiques (épluchures et restes alimentaires) dans un bac à compost chez vous ou si vous avez de la chance dans celui de votre commune

Vous pouvez acheter son livre ici.

5 « règles » que tu peux  aisément appliquer au quotidien sans que cela ne te prenne plus de temps que d’habitude, mon petit coton. Alors oui, je te vois venir : le compostage peut ne pas concerner tout le monde. En effet, nous n’avons pas tous (moi la première, vivant en appartement) la possibilité d’avoir un bac à compost à la maison ni à disposition dans la commune. Mais si déjà tu appliques les 4 autres règles, le problème aura déjà bien avancé. Ne penses-tu pas ?

Prochainement, je vous parlerais des changements pratiques que je mets en place petit à petit pour réduire mes déchets.

macaron_texte_zerodechet_rvb

Publicités

2 réflexions sur “Ma prise de conscience zéro déchet

  1. Pingback: Les courses 100% Vrac |

  2. Pingback: J’ai été nommée au Liebster Award |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s